La gestion des Brandes de Lussac

Conserver la brande, c'est accepter l'intervention de l'homme pour maintenir cet habitat. Il est important de la régénérer périodiquement et de diversifier le milieu avec différents stades de maturité.

Il existe divers modes de gestion de la lande: la coupe, le broyage ou le brûli.

La principale zone de landes se situe aux Grandes Brandes de Lussac où le CREN est gestionnaire d'une quarantaine d'hectares.

Vue aérienne des Grandes Brandes de Lussac
(Photo T. Dubois, LPO)

La grande particularité de ce secteur est la présence de nombreuses mares issues de l'extraction de pierres meulières. Ce "mitage" rend la mécanisation difficile et contraint à une gestion par coupe manuelle ou brûli.

En novembre 2006, un brûli dirigé a déjà permi de régénérer 5 ha de landes.

 

Mise à feu de la brande
(Photo T. Dubois, LPO)


Programme de rajeunissement de 4,5 ha de brandes par intervention sectorielle (2010-2013)

 

  • Coupe manuelle de la brandes et mise en tas
  • Exportation par traction animale

Hiver 2010/2011: 1,09 ha

 


Mise en tas des branches de bruyères (cliquer pour agrandir)
(Photo C. Gracieux, LPO)

Vue du chantier après la coupe (cliquer pour agrandir)
(Photo C. Gracieux, LPO)

 

L'exportation de la brande
en vidéo

 

Hiver 2011/2012: poursuite de la coupe sur 1,30 ha

 

Le chantier de rajeunissement de la lande aux Grandes Brandes de Lussac sur les propriétés du Conservatoire d'Espaces Naturels de Poitou-Charentes se poursuit cet hiver avec un nouveau secteur au nord du site. Au programme: coupe manuelle, mise en tas et exportation dans une parcelle agricole voisine avant de les brûler.

 

Vue du chantier après la coupe (cliquer pour agrandir)
(Photo C. Gracieux, LPO)

Stockage de la brande coupée avec exportation avec les chevaux (cliquer pour agrandir)
(Photo C. Gracieux, LPO)

 
Exportation  de la bruyère avec les chevaux du CFPPA de Montmorillon(cliquer pour agrandir)
(Photo Jean-Claude Thiaudière)