Le réseau Natura 2000

Depuis les années 1970, la préservation de la biodiversité et des habitats naturels est devenue une préoccupation majeure de la politique environnementale de l'Union européenne. Deux dispositifs fondamentaux ont été mis en place : les directives "Oiseaux" et "Habitats Faune Flore".

  • La directive "Oiseaux" adoptée en 1979, vise la conservation à long terme de toutes les espèces d'oiseaux sauvages de l'Union européenne, en identifiant 196 espèces menacées qui nécessitent une attention particulière.
  • La directive "Habitats Faune Flore" adoptée en 1992, établit un cadre pour les actions communautaires de conservation de certaines espèces de faune (autre que les oiseaux) et de flore sauvages ainsi que d'habitats naturels présentant certaines caractéristiques. Cette directive répertorie 231 types d'habitats naturels et 1 194 espèces animales et végétales dits d'intérêt communautaire.

Ces deux directives comportent chacune deux volets :

  • l'un consacré à la protection des espèces, sur tout le territoire des Etats de l'Union (à l'exclusion de l'outre-mer);
  • l'autre visant à la mise en place d'un réseau européen de sites, appelé réseau Natura 2000, dans lesquel la préservation ou la restauration des habitats et des espèces sera assurée, tout en prenant en compte les activités socio-économiques.

Au sein de l'Europe, ce sont 5 5572 sites Natura 2000 ont été classés Zones de Protection Spéciale pour les oiseaux (ZPS) et 23 726 sites ont été proposés au titre de la directive "Habitats Faune Flore" pour devenir des Zones Spéciales de Conservation (ZSC).

En France, le réseau Natura 2000 comprend 1 768 sites (399 sites au titre de la directive "Oiseaux" et 1 369 sites au titre de la directive "Habitats Faune Flore") s'étendant sur 7 millions d'hectares terrestres (soit 12,8 % du territoire) et 4,1 millions d'hectares d'espaces marins

 

 

 Découvrir les sites du Montmorillonnais

Le réseau européen

 Le réseau français

Pour en savoir plus