Le Triton crêté

Le Triton crêté, Triturus cristatus fréquente les paysages ouverts et plats tels que les zones bocagères avec prairies. Au printemps, il affectionne les eaux stagnantes (mares peu profondes par exemple) pour s'y reproduire puis il mène une vie terrestre en période estivale et fréquente alors les bois et haies situés dans un rayon de 1 km autour.

Dans le Montmorillonnais, l'espèce est rare voire exceptionnelle car elle atteint la limite sud-ouest de son aire de répartition.
En 2009, une recherche fine de l'espèce a été réalisée sur 14 mares du site et plus d'une cinquantaine d'individus a été dénombrée sur 7 mares localisées à l'ouest du parc de chasse.

Le maintien de ce réseau de mares, des prairies et des haies qui les relient, permettra d'assurer la conservation de l'espèce sur le territoire.

Triton crêté (mâle)
(Photo S. Ducept, Vienne Nature)

 
Type de milieu fréquenté par le Triton crêté
(Photo C. Gracieux, LPO Vienne)

Les inventaires biologiques réalisés en 2002-2003 ont permi de recenser 10 espèces d'amphibiens sur le site:

Urodèles

  • Salamandre tachetée, Salamandra salamandra
  • Triton crêté, Triturus cristatus
  • Triton marbré, Triturus marmoratus
  • Triton palmé, Triturus helveticus

Anoures

  • Crapaud commun, Bufo bufo
  • Crapaud calamite, Bufo calamita
  • Rainette verte, Hyla arborea
  • Grenouille agile, Rana dalmaltina
  • Grenouille verte, Rana kl. esculenta
  • Grenouille de Lessona, Rana lessonae

 

Premier chantier de restauration de mares à Haims
(cliquez ci-dessous)