De la loutre aux chauves-souris

Les seuls indices de présence de la Loutre d'Europe détectés sur le site sont ses épreintes qui sont y régulièrement observées mais aucun individu n'a été observé jusqu'à maintenant. Elle est susceptible de prospecter le cours principal de la rivière, les ruisseaux affluents comme tous les plans d'eaux libres avoisinnants.

Il semblerait donc que la Loutre n'occupe de que manière occasionnelle cette portion de la rivière mais ces données sont déjà le signe d'une recolonisation du département de la Vienne par l'amont de la Gartempe.

 

Du côté des chiroptères, 10 espèces ont été identifiées principalement par des individus en chasse (Grand murin, Barbastelle ou Minioptère) ou contactés dans des bâtiments inhabités lors de transit (Grand Rhinolophe) ou d'estivage (Petit Rhinolophe). Certaines espèces semblent néanmoins s'y reproduire (colonies de Pipistrelles ou Noctules)

  • Grand Rhinolophe, Rhinolophus ferruquinum (1304)
  • Petit Rhinolophe, Rhinolophus hipposideros (1303)
  • Grand Murin, Myotis myotis (1324)
  • Barbastelle d'Europe, Barbastella barbastellus (1308)
  • Minioptère de Schreibers, Miniopterus schreibersi (1310)
  • Murin de Daubenton, Myotis daubentonii
  • Noctule de Leisler, Nyctalus leisleri
  • Sérotine commune, Eptesicus serotinus
  • Pipistrelle commune, Pipistrellus pipistrellus
  • Pipistrelle de Kuhl, Pipistrellus kuhli

En chasse, les chauves-souris suivent les linéaires du paysage: haies, cours d'eau, chemin, lisière de bois d'où le rôle important de ces élements en tant que réservoirs alimentaires pour ces espèces.