Des mares méditerranéennes dans le Poitou !

Un des milieux les plus remarquables du site est certainement celui des Mares temporaires méditerranéennes (habitat prioritaire). Cette végétation de gazons amphibies, très originale pour le Poitou-Charentes, se développe à la faveur d'un ruissellement de surface au niveau d'un affleurement du socle granitique.

En période hivernale, l'écoulement est important tandis que pendant l'été, le sol squelettique est desséché et ce régime hydrique particulier est à l'origine d'une flore très spécifique comprenant des espèces méditerranéennes.

Parmi les espèces recensées, trois d'entre elles profitent d'une protection nationale:

  • Ophioglosse des Açores, Ophioglosse azoricum
  • Isoëte épineux, Isoetes hystrix
  • Spergulaire des moissons, Spergularia segetalis

Parmi les autres espèces patrimoniales, on trouve:

  • Éragrostide velu, Eragrostis pilosa
  • Cicendie filiforme, Cicendia filiformis
  • Cicendie fluette, Exaculum pusillum
  • Ophioglosse commun, Ophioglossum vulgatum
  • Sérapias langue, Serapias lingua

Il existe une unique station de "Mares temporaires", propriété du CPA de Lathus et localisée sur le coteau de la Gartempe en rive droite.

Une attention particulière doit être donnée quant au maintien de l'ouverture du milieu du fait d'une forte dynamique végétale d'embroussaillement.
Des actions de débroussaillage de la parcelle ont déjà été entreprises à deux reprises, en 2000 et 2009.

 

Une vue partielle des "mares temporaires" du site
(Photo C. Gracieux, LPO Vienne)

La végétation caractéristique
(Photo T. Dubois, LPO Vienne)

Une petite population de Sérapias langue
(Photo C. Gracieux, LPO Vienne)