Des prairies à forte valeur patrimoniale

Les Prairies humides à hautes herbes, Eu-Molinion se développent à mi-pente ou en pied de coteau sur des lieux de source ou de suintement. On les rencontre la plupart du temps sous forme de petites surfaces unitaires au sein de Prairies riches en fleur.
 

Bien que peu spectaculaires, ces prairies humides sont riches de nombreuses espèces rares dont deux papillons d'intérêt communautaire: le Damier de la Succise et le Cuivré des marais qui trouvent dans ces milieux les plantes hôtes nécessaires au développement de leurs larves.


La prairie humide du Chambon à Lathus

Pour en savoir plus sur les actions menées au Chambon, cliquez ici


Le Cuivré de marais (mâle)
(Aquarelle V. Gauduchon, LPO Vienne)